Culottées, Pénélope Bagieu

J’ai beaucoup de chance, une partie de mon travail consiste à acheter, lire et valoriser les BD (ainsi que les polars, sans oublier de tester des jeux de société et depuis peu, des applications et des jeux vidéos…). Oui, je sais c’est indécent…mais je le vis plutôt bien !

Donc aujourd’hui je partage avec vous quelques pépites découvertes au cours d’un après-midi catalogage de mes commandes BD.

index

Culottées 1 Pénélope Bagieu Gallimard, 2016

Je commence par Culottées de Pénélope Bagieu.

Cette BD compile une partie des portraits de femmes que l’auteur publiait tous les lundis sur le blog Culottées hébergé par le monde.

Vous l’aurez compris la particularité de ces femmes, c’est de ne faire que ce qu’elles veulent et c’est savoureux ! On est plongé avec fascination dans l’histoire de la femme à barbe, de l’impératrice Wu Zetian, de la sirène d’Hollywood Annette Kellerman, de la première gynécologue Agnodice, de la grande Joséphine Baker… Bref, une quinzaine de portraits de femmes connues ou non mais avec toutes avec un tempérament de feu. Elle ont bouleversé l’histoire et ont lutté, chacune à leurs manières pour imposer leurs idées et vivre leur vie comme elles l’entendaient. Qu’est-ce que ça fait du bien de découvrir leur histoire ! surtout quand elle est racontée avec beaucoup d’humour et une pointe d’audace par Pénélope Bagieu !

Après avoir lu cette BD, comme moi vous aurez sûrement envie d’en savoir plus sur ces femmes et ça tombe bien car Catel et Bocquet nous proposent une superbe BD sur Joséphine Baker !

jbsitepiece-jointe-mail

Joséphine Baker Catel et Bocquet Casterman, 2016

Le travail de Catel Muller et José-Louis Bocquet est remarquable. Ils mettent parfaitement en valeur le charisme de Joséphine Baker et son énergie débordante à travers  ces combats de femme, de résistante, de mère, d’artiste.  Elle a eu une vie incroyable et cette BD lui rend un très bel hommage !

 

 

e9efff9ef870f5637501bfe7c1cdf5eb

 

 

Et pour finir un peu d’humour parfois absurde, souvent décalé comme j’aime avec Les week-ends de Ruppert et Mullot. Cette BD reprend les publications que les deux artistes ont réalisé entre 2014 et 2016 pour le supplément « Culture & idées » du journal Le Monde. Ils ont réalisé leurs dessins dans une bande de 360 mm de haut pour 55 mm de large, contrainte non négligeable!

Du coup, ces strips verticaux modifient la lecture habituelle d’une BD et c’est très agréable de se laisser surprendre par ce jeu sur l’espace.

 

 

Poster un commentaire

Classé dans BD adultes

Velouté potimarron/carottes/curry post fêtes

Après toutes ces agapes de fin d’année, c’est le moment idéal pour partager avec vous une délicieuse recette de soupe qui m’a été soufflée par une cuisinière au top, dont vous retrouverez les douceurs sur sa page fb : Le petit monde d’O.

Elle ne s’est pas juste contentée de me souffler la recette, elle l’a aussi concoctée lors d’un petit week end parisien entre copines pour une soirée cocooning comme on aime, avec du vin, du plaid et des chips à mater Raiponce. Mais ça, c’est une autre histoire!

Bref, à peine revenue chez moi, je me suis emparée de mon tout nouveau soupmaker dont je suis fan!!! pour tester cette recette qui a même fait l’ouverture du repas du 1er janvier, c’est dire si elle a été validée !

 

20161226_133332_resized

©Tribulationsdunebib

Ingrédients :

  • 1 potimarron
  • 3 carottes
  • 1 oignon
  • 1 cube de bouillon de volaille
  • curry ou colombo pour moi
  • sel, poivre

On met tous ces ingrédients + de l’eau dans le soupmaker qui se charge de cuire et mixer le tout et une vingtaine de minutes plus tard,

le velouté est prêt !

photocat

©Tribulationsdunebib

On peut aussi ajouter quelques noix émiettées pour la déco et donner un peu de craquant à cette soupe !

 

Poster un commentaire

Classé dans Cuisine

Mon Top 3 des jeux de société 2016

Bientôt la fin de l’année,  il est grand temps de vous livrer mon top 3 des jeux de société 2016 !

Fruit d’une joyeux collaboration entre amis, collègues et famille, je vous propose de découvrir la crème de la crème ludique. Ce sont des jeux comme je les aime, leur mise en place est facile, les parties rapides et ils mettent l’ambiance ! ils peuvent donc plaire au plus grand nombre même les récalcitrants de jeu !

En 1ère position : CODE NAMES

f07090be7b200ae2924c3b6566f874c91c4d

La découverte de l’année !

Deux équipes de joueurs s’affrontent pour deviner le plus rapidement possible leurs mots codes. Pour cela, dans chaque équipe, un joueur est chargé de faire deviner ces mots. Il donnera à chaque tour un seul mot indice permettant de trouver un ou plusieurs mots codes. Attention, un assassin qui risque de vous faire perdre la partie se cache parmi les mots à faire deviner !!

L’intérêt de ce jeu réside surtout dans les associations de mots pour faire deviner plusieurs mots codes à la fois et ce n’est pas si facile que ça ! Par exemple ici, pour l’équipe bleue, il s’agirait de trouvez un lien entre les mots : marron, neige et papier pour les faire deviner… je vous laisse à vos réflexions !

 

8d8a15124a95ca64999553c4cff79a6ac14d

©trictrac

 

En 2ème : TWINZ

7f4e9a265cd9de0a09ea0fdfdc557d6d0493

Voici un jeu qui a remporté un franc succès en famille !

J’aime bien ce jeu pour plusieurs raisons, d’abord parce qu’on peut être nombreux à jouer et c’est souvent plus sympa et aussi parce que chaque joueur va jouer avec son voisin de droite et de gauche et ensuite parce qu’ il met un joyeux bazar cacophonique ! je vous explique :

Deux joueurs prennent connaissance du mot à faire deviner par exemple le mot « ECUME » (voir photo ci-dessous) puis sans communiquer entre eux et à la fin d’un décompte de 5 secondes, ils prononcent en même temps un mot indice pour faire deviner le mot à trouver. Mais et c’est là que ça se complique, ils ne doivent pas dire le même mot et leur mot indice doit absolument être prononcé en même temps ! Par exemple, pour faire deviner ECUME, ils peuvent prononcer en même temps les mots VAGUE et MOUSSE. Ensuite chaque joueur pourra faire une seule proposition. Si le mot à deviner n’a pas été trouvé, les deux joueurs peuvent faire une nouvelle proposition.

Pour rendre le jeu plus dynamique, je vous conseille de jouer rapidement pour maintenir un rythme de jeu sympa et puis commencez par les cartes jaunes « niveau novice » parce que le niveau expert est costaud !

e2cfe6b944de7dcc5a08e7584a5057fd0ffe

©Trictrac

 

En 3ème : IMAGINE

d5026050a424f171683931e3016a3caf2b81

Avec IMAGINE, il s’agit de faire deviner des mots : objets, titres de films, lieux, personnages ou expressions à l’aide d’une soixantaine de cartes représentant des formes et des symboles. Pour ceux qui connaissent, cela évoque le jeu Concept. Pour faire deviner, vous pouvez utiliser autant de cartes que vous le souhaitez et vous pouvez les superposer, les assembler, les faire bouger et les animer. L’idée est de laisser libre cours à son imagination et à sa créativité !

J’aime bien ce jeu même si je n’y excelle pas ! Disons que c’est toujours clair dans ma tête mais que personne ne comprend mes  associations de cartes… Enfin ça ne m’empêche pas d’y jouer et je trouve toujours de bonnes âmes pour jouer avec moi !

 

Et pour finir, mon petit chouchou KARUBA

a4ea70b67192ce9b7c704ae1dfaec88929b3

Karuba, c’est mon coup de coeur !

Ce n’est pas du tout le même type de jeu que ceux de mon top 3 mais je voulais en parler quand même car je le trouve vraiment bien. C’est un jeu à partir de 8 ans qui se joue de 2 à 4 joueurs. Les parties durent en moyenne 30 à 40 minutes et il y a pas mal de mise en place… Mais c’est une belle mise en place et surtout ça vaut le coup ! Le but du jeu est de mener chaque aventurier à son temple en posant des tuiles pour faire le chemin.

haba-karuba-jeu_2868557

Chaque joueur a un plateau de jeu ainsi que 4 aventuriers et 4 temples placés de la même manière pour chacun joueur. Le but est donc de mener le plus vite possible chaque aventurier à son temple. Sur le chemin, vous trouverez des pépites, des diamants qui rapportent des points et lorsqu’un aventurier parvient à arriver à son temple, il gagne également des points en fonction de l’ordre d’arrivée.

L’intérêt de ce jeu pour moi est qu’il se joue en simultané. Les joueurs jouent les mêmes tuiles au même moment mais ils ne vont pas nécessairement les placer de la même façon, chacun ayant sa vision du chemin le plus efficace et c’est parfois cocasse !

Une petite pensée pour  Un petit bout de bib, je suis quasiment sûre que ça plaira à ton fils !

Voilà tous les jeux (entre beaucoup autres….) qui sont venus enrichir la ludothèque de la maison cette année !

Poster un commentaire

Classé dans Jeux de société

Petite parenthèse parisienne

Retour sur une petite parenthèse parisienne comme je les aime !

Avec tout d’abord un chouette brunch au Who’s à côté du Centre Pompidou.

Ce brunch est vraiment bon et surtout il est à volonté alors c’est vite l’orgie ! On retrouve tout ce qu’il y a dans un brunch traditionnel : charcuterie, saumon fumé, blinis, fromage, viande froide, jus de fruits, café/thé, oeufs, crêpes… je vous laisse découvrir le reste, sachez juste que ce buffet est vraiment copieux !

Mais heureusement, le temps est compté. Nous avons 1h30 top chrono pour manger, après on débarrasse le plancher pour laisser la place aux autres clients ! ça peut surprendre au début mais  c’est plus rentable ça évite de s’éterniser des heures et des heures à table et manger, manger, manger, manger, manger….

Petite particularité qui a son charme, les serveurs sont tous en pyjama-grenouillère !

20161106_111911

oui, il n’y a qu’une seule photo du brunch… mais je vous rappelle que le temps pour manger est compté donc pas de temps à perdre en prenant des photos ! Le temps, c’est de la bouffe.

Après ce banquet, il était plus que souhaitable de marcher un peu, on est donc allés à pied jusqu’au Grand Palais visiter l’exposition Hergé que vous pourrez voir jusqu’au 15 janvier 2017. Il s’agit bien d’une exposition sur Hergé et non Tintin donc on y trouve dès les premières salles des pièces issues de la collection privée d’Hergé, grand amateur d’art ce qui peut dérouter un peu. Mais rassurez-vous, on est très vite plongé dans l’univers de Tintin !

20161106_132918

Je dois dire que j’ai été agréablement surprise par cette exposition dont je n’attendais pas grand chose ne connaissant d’Hergé que Tintin justement. Cette rétrospective m’a permis de découvrir comment Hergé concevait ses bandes-dessinées : découpage, cadrage, crayonné, encrage, colorisation et comment son style s’est affiné avec le temps car on voit de près les planches originales des aventures de Tintin entre autres. J’ai découvert également un aspect de son travail que je ne connaissais pas : ses créations dans le domaine de la publicité ou l’art de « la réclame » réalisées dans les années 30.

20161106_144219

20161106_144351

20161106_144453

Mais j’ai tout de même un petit bémol concernant la scénographie qui ne respecte pas la chronologie. Même s’il s’agit de ne pas réduire Hergé à Tintin et de montrer sa passion pour la peinture et l’art contemporain, ce choix rend plus difficile la compréhension de l’œuvre d’Hergé dans le temps et le contexte historique.

Enfin, ne boudons pas notre plaisir, c’est avant tout une belle exposition sur un grand artiste de notre enfance et qu’un auteur de BD soit exposé au Grand Palais, ça change et c’est bien !

20161106_143739

Poster un commentaire

Classé dans Expositions

Exposition Hungry Planet

file-page1

Museum d’histoire naturelle, Rouen

 

Du 15 octobre 2016 au 30 juin 2017, les photographies de Peter Menzel dans le cadre de son projet « Hungry Planet » sont exposées au Muséum d’histoire naturelle de Rouen. Il a parcouru le monde avec la journaliste Faith D’Aluisio pour photographier des familles et étudier ce qu’elles mangent. Les photos montrent ce que chaque famille consomme en une semaine et le prix moyen de sa consommation.

Égypte Hungry Planet

Égypte
Hungry Planet

 

Pologne Hungry Planet

Pologne
Hungry Planet

 

Tchad Hungry Planet

Tchad
Hungry Planet

 

Chine Hungry Planet

Chine
Hungry Planet

 

L’exposition dont la scénographie est particulièrement réussie, interroge sur la diversité culinaire, la malnutrition, les différences de conditions de vie, de pouvoir d’achat : 650 euros de courses pour la Norvège, 1,50 euros pour le Darfour… 

Au-delà de ces constats que l’on connait déjà, ces photographies m’ont interpellées sur notre rapport à la nourriture notamment à la quantité de nourriture dont on dispose, est-elle celle dont on a réellement besoin ? Est-ce que la profusion de nourriture nous conduit nécessairement à trop consommer ? Ai-je vraiment besoin de tout ça ? …

Bref, une exposition qui ne donne pas de solution mais qui fait réfléchir et c’est déjà pas mal !

Mention spéciale à la vidéo qui passe en boucle des pubs des années 70-90 pour des produits alimentaires, c’est hypnotique, j’adore !

Pour en savoir plus, voici une vidéo de l’exposition réalisée par la Chaîne normande :

Plus d’infos : Muséum d’histoire naturelle de Rouen

Poster un commentaire

Classé dans Expositions

Un peu de douceur avec un velouté de butternut

Pour accompagner les soirées d’automne au coin du feu, je vous propose une délicieuse recette de velouté de butternut !

Ingrédients ( 4 personnes ) :

  • 1 courge butternut
  • 1 oignon
  • 4 gousses d’ail
  • 1 cuillère à café de cumin
  • 1 cuillère à café de paprika
  • 350ml de bouillon de volaille ou de légumes

Préparation :

Pelez et épépinez la courge butternut et coupez-la en gros dés.

Placez ces dés dans un grand plat légèrement huilé et laissez cuire 40 mn à 200 ° en mélangeant de temps en temps, jusqu’à ce que la courge soit dorée et tendre.

Pendant ce temps faites revenir l’ail et l’oignon dans de huile d’olive jusqu’à ce que les oignons soient tendre.

Ajoutez la courge et les épices, mélangez, puis ajoutez le bouillon. Laissez mijoter quelques minutes, coupez le feu et mixez.

C’est parfait après une promenade au jardin !

20161029_152015

20161029_152340

20161029_151213

20161029_152414
20161029_152700
20161029_152159

2 Commentaires

Classé dans Cuisine

Ma vie de courgette

Ma vie de courgette Claude Barras

Ma vie de courgette
Claude Barras

 

Un immense coup de coeur pour Courgette !

Icare est un petit garçon que sa maman a toujours appelé Courgette alors pour tout le monde ça sera Courgette. Même dans le foyer où il arrive un jour, après avoir perdu sa maman. Courgette rencontre Jujube qui passe son temps à manger, Ahmed qui fait pipi au lit chaque nuit, Béa qui sort du foyer en appelant sa maman dès qu’elle entend une voiture arriver , il y a aussi Simon, le gros dur qui mène la danse et surtout la jolie Camille qui porte ses drames dans ses yeux.

Vous l’aurez compris, ces enfants n’ont pas été épargnés par la vie et ont vécu des choses qu’aucun enfant ne devrait vivre. Mais dans ce foyer, la vie reprend son cours. Un départ en classe de neige, une boum au son punk de Grauzone, une course de luge, les visites d’un policier au grand cœur rythment le temps et incarnent des moments de joie et d’espoir.

Leur bouille toute ronde et leurs grands yeux ouverts sur le monde parviennent à exprimer et à transmettre toute une palette d’émotions et une candeur attendrissante. Ce film d’animation est une réussite à ne surtout pas rater !!

C’est tendre, drôle et surtout terriblement émouvant.

image-1-1024x576

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Films d'animation jeunesse

L’art et la cuisine font bon ménage !

 

Monet

Recevoir selon Monet, les recettes d’un maître

Texte de Florence Gentner
Photographies de Francis Hammond
Editions Chêne, 2015

 

Recevoir selon Monet est un vrai coup de coeur pour moi et pas uniquement parce qu’il s’agit d’un livre de recettes gourmandes ! C’est aussi et surtout un ouvrage qui allie avec beaucoup d’élégance  l’art et la cuisine. Il propose une véritable promenade picturale et culinaire entre les tableaux de Monet, les anecdotes sur sa vie et sur sa table partagée avec Renoir, Cézanne, Clémenceau…

Il devait faire bon vivre à la table de Monet !

20160614_175223

Mousse aux fraises façon Claude Monet

 

Serait-ce un Châteauneuf-du-Pape ?…

C’est un livre que l’on feuillette juste pour le plaisir de contempler un tableau,

où l’on s’attarde pour découvrir une recette de cuisine traditionnelle et familiale comme je les aime,

où l’on prend le temps de mieux connaître le peintre.

C’est aussi un livre que l’on a envie d’offrir. Ses teintes bleutées, sa mise en page accordant une belle place aux photographies et reproductions en font un beau cadeau pour soi ou ses proches. Je suis conquise !

20160614_175337

Un pique-nique à Giverny

 

Et en exclusivité, la recette du gâteau au chocolat !

20160614_175507

Ingrédients :

  • 2 oeufs
  • le même poids de chocolat noir
  • le même poids de beurre
  • le même poids de sucre en poudre
  • 1 cuillère à soupe de farine
  • sel

Préchauffez le four à 180° (Th. 6). Faites fondre le chocolat à feu doux, avec un petit peu d’eau. Hors du feu, incorporez le beurre et remuez jusqu’à ce qu’il soit complètement fondu. Laissez refroidir.

Cassez les oeufs et séparez les blancs des jaunes. Versez les jaunes sur la base de chocolat et mélangez, puis incorporez le sucre et la farine.

Battez les blancs en neige ferme avec une pincée de sel et introduisez-les en deux fois dans la base chocolatée, en remuant de bas en haut. Quand tout est mélangé, versez dans un moule rond et bien beurré et fariné. Faites cuire 20 minutes au four pour un cœur un peu coulant.

 

Bon appétit !

1 commentaire

Classé dans Cuisine, Documentaires

Dans la maison de ma grand-mère, Alice Melvin

9782226258847g

Dans la maison de ma grand-mère, Alice Melvin

Albin Michel jeunesse, 2015

 

Je m’aperçois que ça fait un moment que je ne blogue plus… mais un petit tour en librairie pour les cadeaux de Noël et c’est reparti avec un album jeunesse d’Alice Melvin dont j’avais déjà apprécié le travail avec Les boutiques d’Angéliques.

Dans l’album Dans la maison de ma grand-mère, l’auteur partage les souvenirs de sa grand-mère à travers une balade de pièce en pièce et des gestes quotidiens, accrocher son manteau dans l’entrée, prendre son goûter, fouiller dans le grenier, regarder les photos anciennes… C’est aussi le moment pour Sally de profiter de l’absence des grands-parents pour se balancer à toute vitesse sur le fauteuil à bascule ou pour essayer le chapeau de grand-mère.

Chacun pourra se retrouver dans cet album tout doux. Il a le charme suranné des papiers peints à fleurs, d’une horloge comtoise qui s’est arrêtée, d’un pot à lait en forme de vache et de tout un tas d’objets hétéroclites qu’il est rassurant de retrouver à chaque fois que l’on vient en visite chez ses grands-parents « où tout est unique et où rien ne change jamais… »

Pour moi, c’était le seau à glaçons orange en forme de pomme dans lequel il y avait des bonbons et plus précisément des petits Pimousses…

 

logoalbums2015-300x3004/10

1 commentaire

Classé dans Albums

Artbook Marvel Comics, 75 ans d’art et de couvertures

2015-09-07 13.15.36

Au cours de mes pérégrinations en librairie, je suis tombée sur une perle, un artbook comme j’en ai rarement vu. Il ne s’agit pas seulement d’un beau livre avec de belles reproductions, il propose de découvrir l’histoire de l’éditeur de comics Marvel et l’évolution du genre comic book à travers un choix de 500 couvertures analysées des années 30 à nos jours.
Paru en mars 2015 à l’occasion des 75 ans de Marvel, ce magnifique ouvrage aux dimensions généreuses (35 x 26 cm) est un véritable bijou qui laisse la part belle aux illustrations en pleine page. Il retrace l’évolution du comic book de l’âge d’or (1938-1956) à l’âge moderne (à partir de 1986) en mettant en valeur les dessinateurs emblématiques du genre : Jack Kirby, John Buscema ou encore John Romita.
Les doubles pages expliquant la naissance d’une couverture, du croquis au crayonné encré, ainsi que les reproductions enrichies d’éléments d’analyse graphique et resituées dans leur contexte historique en font un livre référence extrêmement bien construit et à la portée de tous.

Le plus, deux reproductions prêtes à être encadrées!

 

2015-09-07 13.13.43

20150907_130705

2015-09-07 13.16.09

1 commentaire

Classé dans Artbook, BD adultes