Archives de Tag: désherbage

Le désherbage en bibliothèque

Depuis un an maintenant, je travaille dans une BDP où je suis bibliothécaire référente pour un secteur géographique. Etre bibliothécaire référent, c’est se déplacer en bibliobus pour faire des échanges de livres dans les bibliothèques, conseiller les bibliothécaires, les former et les aider dans leur travail et notamment les aider à désherber leurs bibliothèques… Je dois dire que c’est une partie de mon travail que j’adore !

IMGP3380

©tribulationsdunebib

Aperçu de mon bibliobus

Pour les néophytes et pour faire simple, le désherbage c’est l’opération qui consiste à enlever de la bibliothèque les documents qui ne peuvent plus être proposés au public parce que trop anciens, trop abimés…

Bref, il y a quelques temps, une bibliothécaire de mon secteur me demande de venir l’aider, elle et son équipe, à désherber leur petite bibliothèque en me précisant que c’est quelque chose qu’elle a dû mal à faire passer auprès de ses collègues…

Accompagnée de mon binôme et armée d’un dynamisme à toute épreuve et de toute la diplomatie dont je suis capable, je commence  à expliquer l’importance du désherbage, les critères… bref, tout le laïus classique du bibliothécaire. Puis, on commence à désherber, je jette sans ménagement des bouquins qui ont 30 ans, les géo d’il y a 15 ans et tout un tas de vieilleries et je les encourage à faire de même.

Quand soudain, je tombe sur un livre qui m’émeut jusqu’au tréfonds de mon âme (si si, je vous assure !), un livre qui a 39 ans et qui est tout rafistolé, un livre que je dois donc désherber… sauf qu’il s’agit d’un livre qui a bercé mon enfance :

IMGP3391

©tribulationsdunebib

Les bibliothécaires me disent que je peux le jeter ce bouquin parce qu’il a fait son temps tout de même ! Sauf que moi, je n’arrive pas à m’y résoudre… Je leur raconte que ça me rappelle la cuisine avec ma maman, que ce sont mes premiers souvenirs culinaires et on commence à discuter Tupperware, elles évoquent leurs propres souvenirs avec leur fille ou leur petite fille…

Et là, à l’unanimité et avec de grands sourires, elles décident de me le donner* sous le regard amusé et un brin moqueur de mon collègue. Je vous assure qu’après cet épisode nostalgique, le désherbage s’est passé comme sur des roulettes !

En parlant de nostalgie, j’en profite pour faire un peu de pub pour le blog d’une copine, Miss Broc qui chine pour vous des objets Vintage des années 50 à 70. Moi, je craque pour la pomme à glaçons Veropam !

*Pour les puristes de la loi, rassurez-vous, ce livre était déjà un don.

10 Commentaires

Classé dans Cuisine, Vie de bib