Archives de Catégorie: Albums

Dans la maison de ma grand-mère, Alice Melvin

9782226258847g

Dans la maison de ma grand-mère, Alice Melvin

Albin Michel jeunesse, 2015

 

Je m’aperçois que ça fait un moment que je ne blogue plus… mais un petit tour en librairie pour les cadeaux de Noël et c’est reparti avec un album jeunesse d’Alice Melvin dont j’avais déjà apprécié le travail avec Les boutiques d’Angéliques.

Dans l’album Dans la maison de ma grand-mère, l’auteur partage les souvenirs de sa grand-mère à travers une balade de pièce en pièce et des gestes quotidiens, accrocher son manteau dans l’entrée, prendre son goûter, fouiller dans le grenier, regarder les photos anciennes… C’est aussi le moment pour Sally de profiter de l’absence des grands-parents pour se balancer à toute vitesse sur le fauteuil à bascule ou pour essayer le chapeau de grand-mère.

Chacun pourra se retrouver dans cet album tout doux. Il a le charme suranné des papiers peints à fleurs, d’une horloge comtoise qui s’est arrêtée, d’un pot à lait en forme de vache et de tout un tas d’objets hétéroclites qu’il est rassurant de retrouver à chaque fois que l’on vient en visite chez ses grands-parents « où tout est unique et où rien ne change jamais… »

Pour moi, c’était le seau à glaçons orange en forme de pomme dans lequel il y avait des bonbons et plus précisément des petits Pimousses…

 

logoalbums2015-300x3004/10

1 commentaire

Classé dans Albums

C’est toi le printemps ? Ko Okada et Chiaki Okada

septembre 8

C’est toi le printemps ? Ko Okada et Chiaki Okada

Seuil Jeunesse, 2014

 Au cœur de la forêt vit une famille de lapins. Le petit dernier n’a pas encore vu le printemps, il ne connait que la neige. Et il est encore trop petit pour monter en haut de l’arbre comme ses frères et apercevoir la mer. Un matin alors que tout le monde dort à la maison, il entend des bruits de pas. Il pense que ça y est le printemps est arrivé alors il se précipite dehors et tombe nez à nez avec un gros ours blanc immense…

C’est toi le printemps ? est l’histoire d’une belle rencontre, de la naissance d’une amitié et de la volonté de grandir. Ces thèmes abordés avec douceur, tendresse et innocence sont parfaitement mis en valeur par les illustrations aux tons pastels de Chiaki Okada.

logoalbums2015-300x3003/10

1 commentaire

Classé dans Albums

Bigoudi, Delphine Perret et Sébastien Mourrain

bigoudi

Bigoudi

Delphine Perret et Sébastien Mourrain

Les fourmis rouges, 2014

Le hasard parfois fait bien les choses. Comme les tournées de bibliobus recommencent le mois prochain, je cherchais des albums à proposer aux bibliothécaires de mon secteur et au détour d’un rayonnage, je suis tombée sur cet album qui a eu un écho tout personnel.

Bigoudi est une vieille dame qui vit avec Alphonse son chien adoré à New York où elle a ses habitudes : le café de Luigi, le salon de coiffure d’Orlando, la boucherie de Georges, le cours de poterie avec Edna et le beau Bjorn, la salle de gym et les rendez-vous « thé-poker »….

Mais un jour, Alphonse rend son dernier souffle ce qui plonge Bigoudi dans un immense chagrin. Elle se rend compte qu’elle peut perdre tous ceux qu’elle aime et qu’elle ne veut plus jamais ressentir cette tristesse. Alors pour être sûr que ça ne recommence jamais, peut-être qu’il faut ne pas trop s’attacher, prendre de la distance, ne plus les voir. Et c’est ce qu’elle fait, jusqu’au jour où elle aperçoit un laveur de vitre à sa fenêtre…

Delphine Perret aborde un sujet difficile : le deuil, l’absence et comment un jour, on s’en remet. Le texte est subtil, sensible et souvent drôle et c’est là que réside la force de cet album, c’est bien le rire partagé qui sort Bigoudi de sa douleur.

Cette histoire si juste de Delphine Perret portée par les illustrations délicates de Sébastien Mourrain m’a touchée. C’est un gros coup de coeur !

Le site de Delphine Perret

Le blog de Sébastien Mourrain

logoalbums2015-300x3002/10

1 commentaire

Classé dans Albums

Lo hadi Comptines et berceuses basques

S’il y a bien une maison d’édition que j’aime particulièrement, ce sont les éditions Didier Jeunesse. Leur travail autour de l’oralité que ce soit avec le conte, les comptines, les berceuses ou les chansons est admirable. Grâce à la diversité de leurs collections, ils permettent à chacun de découvrir un patrimoine musical très riche et cela dès le plus jeune âge. La collection « Mes premiers livres disques » par exemple proposent de petits albums tout en carton favorisant l’éveil musical des tout-petits, la collection « Contes et opéras » s’attache à faire découvrir les grands classiques de l’opéra mais la collection que je préfère est « Comptines du monde ». Cette merveilleuse collection nous emmène aux confins du monde, du Brésil au Sénégal en passant par la Grèce et l’Inde. Chantal Grosléziat (par qui j’ai eu la chance d’être formée) et Nathalie Soussana se chargent du travail de collectage et la maison d’édition fait appel à des illustrateurs comme Nathalie Novi, Aurélia Fronty et Elodie Nouhen dont les univers sont souvent très colorés et chaleureux.

 

9782278065349-T

Lo Hadi, Comptines et berceuses basques

Chantal Grosléziat, Jean-Christophe Hoarau (arrangement), Lucile Placin (illustrations)

Didier jeunesse, 2014

Parmi leurs dernières parutions, Lo Hadi comptines et berceuses basques a retenu mon attention (peut-être parce que j’y ai passé mes vacances, à moins que ce ne soit à cause d’un basque…Bixente bien sûr !).

Ce livre-disque réalisé en partenariat avec la maison d’édition basque Elkar est un coup de coeur que je ne me lasse pas d’écouter. Il regroupe 24 mélodies chantées par des enfants ou par de grands artistes basques : Maddi Oihenart, Juan Mari Beltran, Pantxika Solorzano… l’ensemble est très agréable à entendre c’est entraînant, joyeux mais aussi parfois très émouvant. Les illustrations aux couleurs chaudes de Lucile Placin apportent beaucoup de poésie et de gaieté et les commentaires à la fin de l’ouvrage permettent de mieux connaître l’histoire et les spécificités de chaque chanson.

Même si je ne comprends pas la langue basque, certaines musiques donnent des frissons… Mention spéciale à Ama dont vous pouvez écouter un extrait ICI et à Ninano, berceuse créée par la poétesse Itxaro Borda et par la chanteuse Maddi Oihenart.

Et pour ceux qui auraient la chance d’être près de Bayonne le mercredi 12 novembre, Didier jeunesse et les éditions Elkar présentent ce livre-disque en présence des musiciens et de Chantal Grosléziat au Musée basque de Bayonne. Toutes les infos ICI.

 

20140827_160413

 

logoalbums2014

5/10

6 Commentaires

Classé dans Albums, Edition

Tango a deux papas et pourquoi pas ? Béatrice Boutignon

Aujourd’hui, j’ai décidé de republier un billet sur un album dont j’avais déjà parlé à sa sortie et que j’avais acheté pour la bibliothèque pour laquelle je travaillais. Pourquoi ?

Parce que la récente polémique (plus d’infos ici et et encore ) sur la présence de certains titres de littérature de jeunesse en bibliothèque me heurte et me choque et que je ne souhaite pas m’exprimer autrement qu’en parlant de ce qui me tient à cœur : la littérature, celle qui fait réfléchir, qui fait avancer, qui fait grandir, qui bouscule.

arton3469

Tango a deux papas et pourquoi pas ? de Béatrice Boutignon

Le baron perché, 2010

 Marco habite New York, un jour il se rend au zoo de Central Park avec sa maman, il veut observer les lions de mer, les ours polaires, les phoques mais ce sont les manchots qui vont attirer son attention. Il s’attache rapidement à un couple de manchots mâles appelés Roy et Silo.

Roy et Silo passent leur temps ensemble et quand arrive la saison des amours, ils fabriquent un nid et attendent patiemment leur oeuf. Le gardien du zoo a l’idée de glisser dans leur nid, un oeuf laissé à l’abandon. Sous le regard attentif et tendre de Marco, Roy et Silo vont le couver à tour de rôle et la petite Tango va naître entourée de ses deux papas.

 Cette histoire issue d’un fait divers, est propice à de multiples découvertes pour Marco. Sans fausse note ni jugement, ce très bel album aborde de manière progressive la découverte de la différence, la tolérance et enfin l’homoparentalité. Les dessins à l’aquarelle de Béatrice Boutignon illustrent avec délicatesse et émotion ces thèmes et favorisent la compréhension des enfants.

 Publié une première fois en 2005 aux Etats-Unis sous le titre And Tango makes three, l’ouvrage avait suscité débat et même censure, les éditions du Baron perché nous donnent l’occasion de faire découvrir cette histoire aux enfants et c’est une chance.

40452_capturedb15153b4d1ac9Tango a deux papas dans « L’as-tu lu mon p’tit loup? » sur France Inter ICI

logoalbums2014

2/10

2 Commentaires

Classé dans Albums