Archives mensuelles : octobre 2013

Le renard, Frédéric Brrémaud et Frederico Bertolucci

love le renardDeuxième opus de la série Love lancée par les éditions Ankama, Le renard est une bande-dessinée animalière d’une grande qualité. Après avoir exploré la jungle dans le précédent tome appelé Le tigre, Frédéric Brrémaud et Federico Bertolucci nous entraine sur une île volcanique du grand Nord. On y découvre une faune dense et sauvage : fous de bassans, aigles, baleine, orques, ours…

Puis soudain, le volcan entre en éruption. Des coulées de lave déferlent sur l’île et déclenchent panique et fuite chez les animaux sauf pour le renard qui, défiant tous les dangers, s’approche au plus près du cœur du volcan, rien ne semble l’arrêter…

Les illustrations sont de toute beauté, à chaque instant, on croit entendre les cris des animaux et des oiseaux, leur peur est palpable. La compréhension de cette bande-dessinée sans texte est aisée grâce à une mise en image au découpage précis variant les angles de vue. Chaque tome de cette magnifique série constitue une histoire complète qui peut se lire indépendamment et à tout âge. Un vrai coup de coeur pour moi.

Love2_1

2 Commentaires

Classé dans BD adultes

Le désherbage en bibliothèque

Depuis un an maintenant, je travaille dans une BDP où je suis bibliothécaire référente pour un secteur géographique. Etre bibliothécaire référent, c’est se déplacer en bibliobus pour faire des échanges de livres dans les bibliothèques, conseiller les bibliothécaires, les former et les aider dans leur travail et notamment les aider à désherber leurs bibliothèques… Je dois dire que c’est une partie de mon travail que j’adore !

IMGP3380

©tribulationsdunebib

Aperçu de mon bibliobus

Pour les néophytes et pour faire simple, le désherbage c’est l’opération qui consiste à enlever de la bibliothèque les documents qui ne peuvent plus être proposés au public parce que trop anciens, trop abimés…

Bref, il y a quelques temps, une bibliothécaire de mon secteur me demande de venir l’aider, elle et son équipe, à désherber leur petite bibliothèque en me précisant que c’est quelque chose qu’elle a dû mal à faire passer auprès de ses collègues…

Accompagnée de mon binôme et armée d’un dynamisme à toute épreuve et de toute la diplomatie dont je suis capable, je commence  à expliquer l’importance du désherbage, les critères… bref, tout le laïus classique du bibliothécaire. Puis, on commence à désherber, je jette sans ménagement des bouquins qui ont 30 ans, les géo d’il y a 15 ans et tout un tas de vieilleries et je les encourage à faire de même.

Quand soudain, je tombe sur un livre qui m’émeut jusqu’au tréfonds de mon âme (si si, je vous assure !), un livre qui a 39 ans et qui est tout rafistolé, un livre que je dois donc désherber… sauf qu’il s’agit d’un livre qui a bercé mon enfance :

IMGP3391

©tribulationsdunebib

Les bibliothécaires me disent que je peux le jeter ce bouquin parce qu’il a fait son temps tout de même ! Sauf que moi, je n’arrive pas à m’y résoudre… Je leur raconte que ça me rappelle la cuisine avec ma maman, que ce sont mes premiers souvenirs culinaires et on commence à discuter Tupperware, elles évoquent leurs propres souvenirs avec leur fille ou leur petite fille…

Et là, à l’unanimité et avec de grands sourires, elles décident de me le donner* sous le regard amusé et un brin moqueur de mon collègue. Je vous assure qu’après cet épisode nostalgique, le désherbage s’est passé comme sur des roulettes !

En parlant de nostalgie, j’en profite pour faire un peu de pub pour le blog d’une copine, Miss Broc qui chine pour vous des objets Vintage des années 50 à 70. Moi, je craque pour la pomme à glaçons Veropam !

*Pour les puristes de la loi, rassurez-vous, ce livre était déjà un don.

10 Commentaires

Classé dans Cuisine, Vie de bib

My little Italy, Laura Zavan

my-little-italy-par-laura-zavan

TIRAMISU CLASSIQUE

Ingrédients pour 8 à 10 personnes

500 g de mascarpone

5 oeufs extra-frais

7 cuillères à soupe de sucre glace

1 pincée de sel

200 g de biscuits Pavesini

8 petites tasses de café serré froid

10 cl de marsala

2 cuillères à soupe de cacao non sucré

Préparation :

Sortez le mascarpone du frigo pendant que vous préparez le café.

J’ai ramené d’Italie, une vraie cafetière italienne, une Bialetti et franchement c’est la classe! mais évitez de me dire que j’aurais pu trouver la même à Leclerc même si c’est vrai…

IMGP3379

©tribulationsdunebib

Bref, on continue :

Cassez les œufs, séparez les blancs et les jaunes dans deux saladiers. Battez les jaunes avec 5 cuillerées de sucre. Quand le mélange est mousseux, ajoutez le marsala puis le mascarpone en remuant doucement pour obtenir une crème lisse.

Battez les blancs d’œufs en neige ferme avec une pincée de sel et le reste de sucre. Incorporez à la crème au mascarpone.

Trempez rapidement les biscuits dans le café et tapissez le fond d’un grand plat. Ajoutez une couche fine de crème et une couche de Pavesini (des biscuits à la cuillère pour moi).

Répétez l’opération deux fois en terminant avec la crème. Juste avant de servir, saupoudrez le cacao sur le tiramisu.

Ce tiramisu a été approuvé par la famille qui a eu la primeur et a essuyé les plâtres comme toujours! puis par les amis bibliothécaires… quelle bande de goinfres^^

La prochaine fois, je vous parlerai du caffe correto a grappa qui va bien après le tiramisu 😉

mms_img-395182599-1

©tribulationsdunebib

Poster un commentaire

Classé dans Cuisine